Comité Régional de Cyclisme Poitou-Charentes
05 49 29 69 69 - Contact
 
 
 
 
 
 

Le Cross-Country (XC)

 
C’est une discipline d’endurance qui se déroule sur une période plus ou moins longue en fonction des catégories (50 min chez les cadettes - 2h chez les Elite). La distance moyenne varie autour de 30-40 Kms mais on peut faire disputer des épreuves beaucoup plus courtes ou plus longues selon le but recherché.
Il est disputé sur un parcours naturel, varié, et technique, qui doit permettre l’expression des qualités techniques (pilotage, franchissement,…) et physiques des coureurs (gestion d’un effort avec des variations de rythme). Les circuits respectent les caractéristiques suivantes : une longueur par boucle de près de 10 Kms avec un dénivelé positif total allant de 400 m à 10 Kms.
 
Le coureur effectue le parcours en autonomie complète (aucune aide extérieure). Il est seul responsable de la conformité et de l’entretien de son vélo et des équipements de protection (casque rigide obligatoire). Les pilotes sont classés en fonction du temps réalisé. C’est la discipline présente aux Jeux Olympiques.
 

Le Trial (TR)


La discipline est née chez des passionnés de Moto Trial qui n’avaient pas les moyens d’acquérir une moto pour pratiquer le trial. Cette spécialité consiste à franchir des zones (naturelles ou artificielles) qui font appel à des notions d’équilibre et de maîtrise du vélo sans avoir d’appuis autres que les pneus (pénalité). La difficulté des franchissements est liée aux différentes classes de coureurs (Elite, Expert, National…).
Le circuit regroupe un ensemble de 6 zones naturelles ou artificielles (1 tour) reliées par une « interzone » à parcourir 3 fois avec un VTT (roue de 26 pouces). Le classement s’établit en fonction du cumul des pénalités, le vainqueur étant celui qui en totalise le moins.
 
Une autre discipline, le Vélo Trial (vélo 20 pouces équipé d’un sabot), se déroule sur les mêmes zones que le VTT Trial mais avec un règlement un peu différent. Lors du déroulement de ces 2 épreuves, le port du casque rigide est obligatoire.
Le trial est une épreuve très technique et très spécifique qui réclame la présence et les conseils d'un vrai spécialiste pour ne pas commettre de grosses erreurs et en particulier pour bien doser les difficultés.
 

La Randonnée


Ce type d’épreuve s’adresse surtout aux amoureux de la nature qui souhaitent avoir une activité sportive sans chercher la performance.
Par définition même, elle ne doit donner lieu à aucun classement. Ce qui n’exclut pas toute autre forme de récompenses : plus âgé, plus éloigné, plus jeune, plus dynamique,…
 
Pour une randonnée, il convient de soigner plus particulièrement :
 - l'accueil, car il s'agit souvent de néophytes
 - les parcours, pas trop difficiles, pour la même raison (et d'intérêt touristique)
 - les distances, variées, 10, 20, 30, 50 km, etc... afin de s'ouvrir à un large public
 - le ravitaillement, pendant et après la randonnée
 - le balisage ou mieux encore l'encadrement de petits groupes (10 environ) par des accompagnateurs qualifiés et connaissant parfaitement les circuits.

La Descente (DH)


C’est une épreuve individuelle contre la montre sur un profil descendant parsemé d’obstacles. Le parcours très technique, doit privilégier les paramètres vitesse/pilotage. On peut distinguer plusieurs types de parcours. Le temps de course est compris entre 1 et 7 minutes pour un parcours de 0,5 à 4 km. L’évolution du matériel (cadre avec double suspension, freins à disque, matériaux composites…) nécessite un budget important. C’est pourquoi pour promouvoir cette discipline, 3 catégories différentes ont été définies : 
- catégorie Sport : cadre rigide avec suspension avant
- catégorie Stock : cadre à double suspension limitée dans le débattement
- catégorie Pro : aucune restriction sur le matériel
 
L’équipement obligatoire du pilote comprend un casque intégral monobloc, une protection des genoux et des coudes, une protection dorsale, des gants complets, des manches longues.
La descente est peu adaptée dans notre région. On peut néanmoins trouver quelques rares endroits où il peut être concevable de faire se disputer ce type de compétition qui réclame cependant des précautions et des soins particuliers.
 

Le 4X (ou 4-Cross)


C’est une nouvelle discipline à l’initiative de l’UCI, qui se veut spectaculaire et médiatique. Sur un parcours descendant, comprenant des obstacles naturels et artificiels (saut, bosses, virages relevés et dévers) d’environ 30 à 50 secondes, les pilotes font une descente de qualification en individuel avant de s’affronter en manche de 4, suivant un tableau tenant compte des temps réalisés.
Les deux premiers qualifiés pour le tour suivant et ainsi de suite jusqu’à la petite finale et la finale. Les pilotes éliminés en ¼ de finale sont classés suivant leur temps de qualification de la 9ème à la 16ème place (idem pour les pilotes éliminés avant).
 
Les qualités requises:
Les qualités requises sont : le départ, les franchissements, les trajectoires et la confrontation directe avec les autres concurrents. A ce jeu là, les descendeurs ayant pratiqué le BMX paraissent les mieux armés.
 

Trophée de France des Jeunes Vététistes (TFJV)


La compétition, pour les jeunes, s’inscrit dans le cadre d’une formation pluridisciplinaire des coureurs. Au niveau national, elle regroupe tous les comités régionaux représentés par 4 garçons et 2 filles dans les catégories Benjamin, Minime et Cadet.
Ceux-ci doivent participer à toutes les épreuves avec le même vélo : course d’orientation, cross-country, trial et descente pour les Benjamins et les Minimes ; relais, cross-country, trial et descente pour les Cadets. Un classement général par Comité est établi à partir des résultats de leurs meilleurs représentants, dans chacune des disciplines. Dans les régions, la compétition réservée aux jeunes présentera un éventail exhaustif des activités VTT afin de développer un apprentissage technique optimal.
 

Le Relais


C’est une course par équipe (1 Dame, 1 Elite, 1 Espoir, 1 Junior) pratiquée lors du Championnat de France ou lors de compétitions internationales (Championnat du Monde et d’Europe). Chaque coureur doit effectuer une boucle d’un parcours cross-country d’une durée d’environ 20 mn avant de passer le relais à son équipier. Dans cette épreuve, le paramètre tactique est très important puisque c’est le chef d’équipe qui détermine secrètement avec ses coureurs l’ordre de départ de chacun d’entre eux.

Et encore...


Le Parcours de Maniabilité : Moins technique que le trial, et contrairement à celui-ci, il est chronométré et les éventuelles "fautes" sont transformées en pénalités de temps qui viennent alors s'ajouter au temps total de chaque compétiteur.
 
Le Slalom (Slalom Parallèle) : Il peut être disputé sur n'importe quel terrain mais en descente de préférence tout de même. Il s'apparente au slalom en ski et peut faire l'objet lui aussi de réglementations légèrement différentes.

Le Rallye : Il est délicat à mettre en oeuvre, car ce type de compétition est à la fois très prisé des vététistes et des spectateurs. Il s'agit d'inclure dans une boucle assez longue, des parcours de liaison (à allure libre) et des "spéciales" (3, 4, 5, 6) très diversifiées qui donneront lieu alors à un classement dont les règles devront être bien définies à l'avance.
 
La Montée Impossible : Plutôt inspirée de la moto, elle demande beaucoup d'attention afin de bien échelonner (et non niveler) les concurrents.

Le Combiné : Le combiné est le cumul de 2 (ou plus) épreuves parmi toutes celles décrites ci-dessus.

Epreuves Type 4h, 6h, 12h, 24h : Ces épreuves peuvent être disputées seul ou par équipes (de 2, 3 ou 4) à "l'américaine".

Nous pouvons également citer d'autres épreuves plus originales, mais aussi plus rares, qui peuvent être conçues telles que le limbo-bike (passage sous barre), le bunny-up (saut par dessus une barre), le parcours nocturne (attention à l'éclairage), la course d'orientation, le vétathlon (duathlon avec VTT) individuel ou par équipes.