Comité Régional de Cyclisme Poitou-Charentes
05 49 29 69 69 - Contact
 
 
 
 
 
 
L’automédication est le fait de prendre un ou plusieurs médicaments sans l’avis du médecin (c’est à dire sans prescription).

Elle ne doit pas être pratiquée par n’importe qui et pour n’importe quel type de maladie. La santé est très importante, il ne faut donc pas la prendre à la légère et la traiter au hasard.

Il existe de réels dangers à pratiquer l’automédication, et elle peut dans certains cas, nuire gravement à la santé.
 
Dans quel cas l’utiliser ?
Nous pouvons avoir recours à l’automédication pour des troubles mineurs et ponctuels (rhume, lourdeur digestive,…). Seules des personnes habituellement en bonne santé et sans fragilité particulière doivent y avoir accès. Elle est également à éviter pour les enfants.
 
Les risques
Les risques liés à l’automédication sont divers et nombreux.
Problème de diagnostic
Si le médecin n’est pas mis au courant de la prise de certains médicaments, cela peut lui compliquer la recherche du diagnostic.
Cela peut également masquer certains symptômes et fausser l’interprétation des résultats d’analyses biologiques. Au total, cela peut retarder le bon diagnostic, ce qui peut nuire au patient.
 
Risques physiques
La mauvaise utilisation d’un produit ou le cumul des médicaments prescrits et de ceux du patient (risque d’interactions médicamenteuses) sont très risqués. Nous pouvons être victimes d’intolérances, d’allergies parfois graves, ou d’intoxications, mais cela peut également provoquer d’autres nouvelles maladies.
Quelque fois, il est possible de ressentir des effets secondaires (ceux du médicament) sans être soulagé pour autant.
Il est à noter que prendre des médicaments d’une précédente prescription comporte souvent plus de risques que de bienfaits. De plus, les médicaments obtenus uniquement par ordonnance n’ont pas vocation à être pris ultèrieurement dans le cadre d’une automédication.
 
Les précautions à prendre
Si vous avez recours à l’automédication, il est indispensable, avant toute chose, de respecter les 2règles suivantes :
- ne pas associer plusieurs médicaments
- ne pas prolonger la durée de la prise et se rendre chez son médecin traitant
Ensuite, il y a d’autres précautions à prendre.
 
Prendre conseil
N’hésitez pas à prendre conseil auprès de votre pharmacien avant de vous procurer vos médicaments. Vous pouvez également lui demander de vous donner le traitement en vente libre qui est le mieux toléré.
 
Lire attentivement la notice
Vous devez absolument prendre le temps de lire attentivement la notice, et ainsi prendre connaissance des explications et des contre-indications.
Il est nécessaire de respecter les doses, l’intervalle entre les prises, le nombre et la durée du traitement.
Pensez également à conserver l’emballage car il contient des informations très précieuses en cas de problème.
 
Arrêter la prise
Si vous constater un effet indésirable, arrêtez immédiatement le médicament et allez consulter votre médecin.
De même, si letrouble persiste, ou s’il reprend à l’arrêt du médicament, ou si d’autres symptômes apparaissent, vous devez arrêtez le traitement et vous rendre chez votre médecin traitant.
 
Pour les sportifs
En tant que sportif, nous devons être attentifs aux médicaments que l’on prend, car nous pouvons être soumis à des contrôles anti-dopage. Les produits interdits sont inscrits sur une liste réactualisée tous les ans (consultable sur le site Internet de l’Agence Française de Lutte contre le Dopage).
Pour éviter tout problème, voici quelques conseils :
                                  - avant de prendre un médicament, je me demande si j’en ai vraiment besoin
                                  - si j’achète le médicament en pharmacie, je précise au pharmacien que je suis sportif
                                  - je vérifie la composition du médicament avant de le prendre
                                  - je m’assure que son emballage et sa notice ne contiennent pas une mise en garde spécifique aux sportifs
                                  - je ne prends jamais un médicament que je ne connais pas ou sansson emballage (même s’il m’est donné par un ami)
                                  - je n’accepte aucun produit d’une personne inconnue